↑ Return to Investir en Ethiopie

Les Secteurs d’Investissements

L’agriculture
L’agriculture est la ressource principale de l’économie éthiopienne fournissant 85 % des emplois. Le secteur contribue à environ 45 % du produit intérieur brut et 62 % des exportations totales. L’Ethiopie est le principal producteur de café Arabica en Afrique et le 6ème producteur mondial. Le café contribue à lui seul à 36 % des exportations totales aujourd’hui. Le potentiel pour la production et la commercialisation privée est significatif. Le thé présente aussi un autre potentiel de production, de traitement et d’exportation. Le thé éthiopien est d’une excellente qualité. Les conditions agro climatiques favorables du pays offrent d’excellentes opportunités pour la production et le traitement du thé localement et à l’exportation.
En outre, l’agriculture joue un rôle crucial dans l’approvisionnement des matières premières pour l’industrie locale.
Doté de larges zones agro écologiques et de ressources diversifiées, l’Ethiopie cultive tous les types de céréales, de fibres, d’arachides, de café, de thé, de fleurs, ainsi que des fruits et légumes.
Les terres potentiellement irrigables sont évaluées à 10 millions d’hectares.
L’élevage en Ethiopie est l’un des plus grand d’Afrique. La pêche et la sylviculture sont des ressources également non négligeables.
Des opportunités considérables existent pour de nouveaux investissements privés dans la production et le traitement de ces ressources.

L’horticulture
Les conditions agro climatiques diversifiées de l’Ethiopie sont appropriées à la production d’une large gamme de fruits, de légumes et de fleurs, y compris des agrumes, comme la banane, la mangue, la papaye, l’avocat, la goyave, les raisins, l’ananas, les fruits de la passion, les pommes, les pommes de terre, les choux, le chou-fleur, l’okra, les aubergines, la tomate, le céleri, le concombre, le poivre, l’oignon, l’asperge, la pastèque, le melon, les carottes, les haricots verts et les fleurs coupées. L’Ethiopie est connu en tant que terre d’origine de diverses plantes à fleurs. La production de légumes et de fleurs coupées est un secteur en forte croissance. L’agro traitement des fruits et des légumes peut être verticalement intégré à la production. Il existe déjà des usines de traitement agro-industrielles dirigées par une entreprise publique. Le sous-secteur de l’horticulture représente un énorme potentiel pour l’investissement privé.

Les autorités ont mis en place des incitations attractives pour les investisseurs en général. En outre, selon le secteur d’investissement, du volume de l’exportation et du lieu où l’investissement est entrepris, n’importe quel revenu résultant d’un nouvel investissement approuvé dans la manufacture et l’agro-industrie ou de tout investissement réalisé dans le secteur agricole, sera exempté de paiement de l’impôt sur le revenu pour une durée allant jusqu’à 7ans. Les incitations incluent l’exemption à hauteur de 100% du paiement de droits de douane d’importation et d’autres impôts prélevés sur les importations de tous les biens d’équipement d’investissement, tels que les machines d’usine, l’équipement et les matériaux de construction.

L’élevage
L’Ethiopie est le premier pays d’Afrique et parmi les dix premiers dans le monde en terme d’élevage. Ce secteur inclut 35 millions de bétail, 11.4 millions de moutons et 9.6 millions de chèvres. Les opportunités d’investissement sont potentiellement attirantes dans l’élevage commercial et moderne, la production et le traitement de la viande, du lait et des oeufs.
Les opportunités d’investissement sont aussi disponibles dans l’élevage d’autruche, et de crocodile.

Les forêts et l’apiculture
Il reste actuellement 2.5 millions d’hectares de forêts naturelles recensés dans 58 Zones Forestières Nationales Prioritaires (ZFNP). Parmi celles-ci, 13 sont gérées par des systèmes de gestion forestiers, avec environ 80000 hectares de forêts industrielles établies pour une exploitation durable et limitée. Les investisseurs sont bienvenus dans la production et la commercialisation du bois de construction et de pâte à bois. La production de gomme naturelle et de caoutchouc offre aussi d’excellentes opportunités.
Avec environ 3.3 millions de ruches, l’Ethiopie est la principale nation productrice et exportatrice de miel et de cire d’abeille en Afrique. Cette place lui confère d’excellentes perspectives pour l’investissement privé dans l’apiculture.

Le secteur industriel
L’industrie est jusqu’à présent à sa première phase de développement.
Les principales opportunités industrielles offrant de réels avantages aux investisseurs existent dans les secteurs du textile et de l’habillement, de l’alimentation et des boissons, du cuir et de l’électronique, des matériaux de construction, des minéraux non métalliques et métalliques.

L’alimentation et les boissons
La production, le conditionnement et la préparation des produits carnés, la préparation et le conditionnement des poissons et des produits de la mer; la préparation et le conditionnement des fruits et légumes; la production et la préparation des produits laitiers, la fabrication du sucre, de la bière, du vin et des boissons non alcoolisées, la préparation et l’embouteillage de l’eau minérale.

L’industrie agro-alimentaire
Une caractéristique majeure de l’industrie agro-alimentaire en Ethiopie est la disponibilité locale des matières premières. Les principaux produits alimentaires sont la viande, les fruits, les légumes, les céréales, les produits à base de graines, le sucre et les confiseries. L’industrie agro-alimentaire est le sous-secteur le plus vif et enregistre des augmentations continuelles et significatives dans la production depuis 1992.

L’industrie du textile

Les principaux articles produits dans le sous-secteur sont les produits textiles, l’habillement et les produits dérivés. La filature, le tissage et la finition des produits textiles représentent 88.8% du total de la production : la fabrication des cordes, cordages, ficelles, les voiles représentent 10.7% de la production totale, cependant les produits des usines de tricotage réalisent seulement 0.5%
La plupart des exportations dans ce sous-secteur sont composées de produits à base de coton. L’Inde et le Pakistan sont les principaux partenaires dans ce secteur. Les autres produits exportés sont les tissus de coton tissés, et les tissus artificiels de base, la literie, les accessoires de toilettes et de cuisine. En terme d’investissement, ce sous-secteur a un potentiel énorme.

L’habillement
L’Ethiopie en tant que membre du COMESA possède un énorme potentiel d’exportation pour les articles d’habillement. Cependant, les contraintes majeures à la croissance de ce sous-secteur sont le prix des matières premières. D’ailleurs, les principaux produits dans ce sous-secteur sont les parapluies, les chemises, les T-shirts, les vestes, les pantalons etc. Le principal partenaire export est l’Italie depuis 2001.

Le tannage, le cuir et les chaussures
L’Ethiopie étant doté d’immenses ressources en élevage, a bien développé les industries du cuir et des produits en cuir. Le pays réalise des exportations significatives de cuir de moutons et de peaux d’agneaux. Les principaux produits dans ce sous-secteur sont tannés et transformés en cuir et en chaussure en cuir.

Le tourisme

Les touristes et les auteurs qui se sont rendus en Ethiopie se demandent pourquoi son potentiel touristique est encore si peu exploité. En tout cas, le message commence à se diffuser. Le tourisme en Ethiopie croît lentement mais sûrement. Le pays a beaucoup à offrir aux touristes. Les visiteurs trouveront des paysages comparables avec ses pays voisins, le Kenya ou la Tanzanie et des sites historiques impressionnants ainsi que des monuments semblables à son autre voisin, l’Egypte.
Les régions montagneuses d’Ethiopie sont riches en faune et flore. Dans l’écosystème de la Vallée du Rift, une faune et flore variée et de nombreuses espèces d’oiseaux endémiques sont recensées. Les magnifiques chutes du Tis Issat se jettent dans le Nil Bleu, la faune et flore endémique dans les Montagnes du Semien, la Caverne de Sof Omar sont des sites intéressants. Les églises taillées dans la pierre à Lalibela, les constructions antiques de Yeha et les obélisques d’Axoum, les palais médiévaux à Gondar et les monastères du Lac Tana, Debre Damo et Debre Libanos sont les principales attractions touristiques.
Avec son unique héritage culturel, ses magnifiques paysages, son climat agréable, une abondante et riche faune et flore, d’importants sites archéologiques, sa population amicale et hospitalière ainsi que la récente croissance des afflux touristiques, le potentiel de l’Ethiopie la place parmi les principales destinations touristiques d’Afrique. L’infrastructure touristique devrait se développer pour faire face aux flux croissants. Il y a donc d’énormes opportunités pour l’investissement privé dans l’hôtellerie et la restauration.

Permanent link to this article: http://ethiopianembassy.fr/sur-lethiopie/les-secteurs-dinvestissement